Quand Changer de Matelas ?

En partenariat avec

Ce contenu vous est proposé en partenariat avec Sleeps. Il a été imaginé et créé par l'équipe Homelisty Studio dans le respect de notre ligne éditoriale

Sleeps

Certains liens sont affiliés, nous pouvons toucher une commission. Le prix reste le même pour vous. En savoir plus.

La qualité de votre sommeil a-t-elle diminué ces derniers mois? Vous avez mal au dos au réveil et vous vous sentez courbaturé ? Il est peut-être temps de changer de matelas ! Dans cet article, nous allons détailler les signes qui vous indiquent à quel moment changer son matelas.

  • Un matelas a une durée de vie moyenne de 10 ans.
  • Avec le temps, le matelas perd de son maintien, qu’il soit en mousse ou à ressorts.
  • Un matelas ne montre pas toujours des signes d’usure. Il est donc important de faire attention à certains ressentis.

1 – Respecter la durée de vie du matelas

Selon les spécialistes du sommeil comme Sleeps.fr, la durée de vie d’un matelas est de 10 ans, soit 4300 nuits ou 30 000 heures de sommeil. 

Il s’agit bien évidemment d’une moyenne. Elle varie en fonction de la qualité du matelas, de son entretien et des conditions d’utilisation. Les facteurs à prendre en compte sont les suivants : 

  • Le nombre de personnes qui dorment sur le matelas
  • Le poids des personnes
  • La température de la chambre
  • Le taux d’humidité dans la chambre

Pour avoir une qualité de sommeil optimale, nous vous conseillons de changer votre literie tous les 10 ans environ. Même si votre matelas ne montre pas forcément de signes d’usure. Avec le temps, les performances de votre literie diminuent. Sachez qu’en général, il est recommandé de changer de sommier en même temps que le matelas.

ASTUCE : Découvrez nos conseils pour acheter un matelas en ligne

Il est également recommandé de changer de matelas dans les situations suivantes : 

  • votre enfant grandit
  • vous avez perdu ou pris du poids de façon importante
  • vous changez régulièrement de position pour dormir

2 – Repérer certains signes physiques

Il n’est pas forcément nécessaire de vérifier votre matelas à la loupe pour savoir quand le changer. Certains signes physiques devraient vous alerter.

Des douleurs au réveil 

Si vous vous levez le matin en ayant mal au dos, avec des courbatures au niveau des lombaires ou des cervicales, vous êtes concernés ! Lorsque le matelas est abîmé, il devient inconfortable. Vous risquez alors d’avoir du mal à trouver une bonne position pour dormir. Le relâchement musculaire n’est alors plus assez important pour vous offrir une bonne nuit de sommeil.

Les douleurs sont généralement provoquées par un changement de densité ou un affaissement du matelas.

Des grincements quand vous êtes allongé sur le matelas

Si vous entendez un grincement quand vous êtes allongé sur votre matelas, il est temps de réagir ! Ce bruit peut provenir de deux éléments de literie : le sommier ou le matelas.

Pour définir la source des grincements, c’est très simple. Retirez le matelas du sommeil et testez-les individuellement. Quand le problème vient du sommier, ce sont généralement les pieds ou les lattes qui sont en cause.

Un matelas à ressort fait toujours du bruit. En effet, les ressorts peuvent frotter les uns contre les autres.

Des allergies

On le sait, les matelas sont de véritables nids à acariens et à poussière. Deux éléments qui peuvent déclencher des allergies plus ou moins importantes. Même en en prenant soin, votre matelas est le nid parfait pour ces éléments allergènes.

Les acariens prolifèrent généralement lorsque le taux d’humidité est élevé et que la température de la pièce est comprise entre 20 et 30 degrés. Chaque nuit, un être humain perd environ 30cl d’eau rien qu’en dormant ! Une réaction naturelle qui peut favoriser le développement des acariens dans votre matelas et détériorer la mousse de ce dernier. Vous pouvez notamment protéger votre matelas en installant une alèse.

Optez pour un matelas entièrement déhoussable pour pouvoir le nettoyer et l’entretenir très régulièrement. Le nettoyage du matelas n’est pas une opération compliquée. Il faut laisser votre matelas à l’air libre au moins une fois par semaine. Il est recommandé de nettoyer votre matelas plutôt le matin. Aérez la chambre pour en évacuer l’humidité et laissez votre matelas sécher correctement avant de remettre votre linge de lit.

On peut notamment repérer la présence des acariens dans le matelas quand une odeur assez désagréable se dégage de la literie. C’est l’humidité qui est alors en cause.

3 – Faire attention à l’état du matelas

Outre les signes physiques que vous pouvez ressentir au moment de vous coucher ou au réveil, il est important de faire également attention à l’état général de votre matelas.

Une perte de maintien

Avec les années, il est tout à fait normal que votre matelas perde en maintien. Il suffit de le constater en comparant votre matelas côté pieds et votre matelas côté tête. Si le côté pieds est vraiment trop ferme par rapport à la tête, alors il est temps de changer de matelas afin d’avoir un maintien sur l’ensemble de la surface du lit.

L’affaissement de la mousse

L’affaissement de la mousse est le véritable signe d’un changement de matelas imminent. Cela signifie que les matériaux qui le composent sont détériorés. 

L’affaissement de la mousse peut notamment justifier le fait que l’on ressente les lattes ou les ressorts dans le dos, lorsque l’on est couchés dans le lit. L’une des principales causes de cet affaissement est le fait de perdre 30cl d’eau chaque nuit pendant notre sommeil. 

On peut aussi le constater si votre matelas garde la forme de votre corps après une nuit de sommeil.

Un effet cuvette

Si vous avez tendance à glisser vers le centre du matelas sans raison particulière, alors vous êtes victime de l’effet cuvette ! Il s’agit également d’un affaissement du matelas, qui se retrouve creusé en son centre. Cet effet est dû à la réaction naturelle du tassement des matériaux du matelas.

On peut limiter l’effet cuvette en choisissant un matelas épais ou fabriqué à base de matériaux de qualité. Évidemment, au bout de plusieurs années d’utilisation, il sera compliqué d’éviter totalement cet effet. Mais en optant pour un matelas de qualité, vous pouvez retarder son usure.

Une moindre indépendance de couchage

Voici un autre signe qui doit vous alerter, surtout si vous dormez à deux. Si les mouvements de votre partenaire vous réveillent pendant la nuit, cela signifie que votre matelas n’a plus la même fermeté qu’avant.

Sleeps""

Ce contenu vous est proposé en partenariat avec Sleeps. Il a été imaginé et créé par l'équipe Homelisty Studio dans le respect de notre ligne éditoriale

Rejoignez le club Homelisty

Recevez notre email privé, chaque jeudi à 19h, avec nos meilleurs conseils et nos dernières idées

J'accepte que mon adresse email soit utilisée par Homelisty pour recevoir la lettre d'information hebdomadaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *