Comment bien choisir sa couette ?

En partenariat avec

Ce contenu vous est proposé en partenariat avec Dodo. Il a été imaginé et créé par l'équipe Homelisty Studio dans le respect de notre ligne éditoriale

Dodo

Certains liens sont affiliés, nous pouvons toucher une commission. Le prix reste le même pour vous. En savoir plus.

Élément indispensable de la literie, on choisit sa couette souvent par rapport à son prix. Si l’on vous affirmait que comme votre matelas ou vos oreillers, il y a quelques critères à connaître pour bien choisir sa couette ? Découvrez les 4 critères à prendre absolument en compte dans cet article.

Les dimensions de la couette

Ultra confort, la couette doit déborder légèrement des deux côtés du lit pour être à la bonne taille
Ultra confort, la couette doit déborder légèrement des deux côtés du lit pour être à la bonne taille

Une couette se choisit en fonction des dimensions du lit. Il existe plusieurs tailles différentes de couette à l’heure actuelle : 

  • La couette 140 x 200 cm 

Elle convient aux lits dont les dimensions varient entre 70 x 190 cm et 90 x 200 cm.

  • La couette 200 x 200 cm

Cette dimension de couette correspond surtout aux lits simples, allant du 100 x 190 cm au 130 x 200 cm.

  • La couette 220 x 240 cm

Vous avez un lit double classique ? Optez pour la couette 220×240. Elle convient, en effet, aux lits dont les dimensions sont comprises entre 140 x 190 cm et 150 x 200 cm.

  • La couette 260 x 240 cm 

Un lit king size ou queen size ? La taille maximale de couette sera la plus adaptée.

ASTUCE : Si vous appréciez de vous emmitoufler dans votre couette, si vous dormez à deux ou si vous souhaitez plus de longueur, nous vous conseillons d’opter pour la taille supérieure à celle conseillée.

Cette règle ne vaut pas pour les couettes pour bébés et jeunes enfants. La taille doit être exactement la même que celle du matelas. Il est d’ailleurs préférable d’attendre que votre bébé ait 9 mois pour avoir une couette dans son lit.

Le garnissage de la couette

Cette couette possède un garnissage en coton bio qui vous permet de rester au chaud tout l’hiver
Celle-ci possède un garnissage en coton bio qui vous permet de rester au chaud tout l’hiver

Le garnissage de la couette est vraiment important. Il définit en effet sa chaleur, son épaisseur, son entretien…

Naturel ou synthétique, à vous de choisir ! Ce sont les deux types de garnissage proposés sur le marché de la couette. Comme de nombreux matériaux, ceux-ci ont leurs avantages comme leurs inconvénients.

Le garnissage naturel de la couette 

On appelle garnissage naturel des couettes dont le remplissage est fait avec de la soie naturelle, du duvet d’oie ou de canard, ou bien des matières comme le bambou ou la laine.

Ces couettes ont une durée de vie plus longue que les couettes synthétiques. Comptez environ 10 ans pour une couette naturelle contre 5 pour une version au garnissage synthétique.

Le garnissage naturel est particulièrement intéressant si vous transpirez beaucoup la nuit. En effet, il possède des propriétés thermo-régulantes.

Même s’ils sont généralement traités, les garnissages en duvet ne conviennent pas forcément aux personnes allergiques. Nous vous recommandons d’opter plutôt pour la soie ou le bambou.

Le garnissage synthétique de la couette

Les garnissages synthétiques profitent des dernières innovations technologiques. Selon les fibres, elles répondent à différentes problématiques : anti-acariens, thermorégulation, toucher duvet, légèreté, gonflant, etc. Elles sont généralement recommandées aux personnes allergiques.

Le grammage de la couette

On l’appelle aussi indice de chaleur. Le poids du grammage est indiqué en g/m². Plus le grammage de la couette est élevé, plus elle vous tiendra chaud.

Ainsi, pour une couette d’hiver, on recommande un grammage aux alentours de 500g/m². Pour l’été, on peut opter pour une couette dont le grammage n’excède pas 250g/m².

Sachez qu’il existe aussi des couettes tempérées, dont l’utilisation peut être faite toute l’année dans une chambre dont la température est comprise entre 18 et 22°C.

Enfin, la couette 4 saisons correspond à un assemblage d’une couette légère et d’une couette mi-saison. Elles sont nouées ensemble pour créer une couette d’hiver. Quand les températures augmentent, séparez-les pour n’utiliser qu’une des deux.

L’enveloppe de la couette et son piquage

Voilà le dernier critère à prendre en compte pour choisir sa couette. L’enveloppe est aussi importante que le garnissage, car c’est elle qui va le contenir. L’enveloppe est généralement en coton ou en synthétique ou parfois le mélange des deux. 

Nous vous conseillons d’opter pour une enveloppe en percale de coton dont le tissage est très serré. Le garnissage reste ainsi bien en place.

Le piquage permet une répartition uniforme du garnissage. Il en existe plusieurs types : 

  • Pour les couettes en duvet : un piquage carreaux cloisonnés
  • Pour les couettes synthétiques : lignes, vagues, carreaux… Le choix est plutôt esthétique !
Dodo""

Ce contenu vous est proposé en partenariat avec Dodo. Il a été imaginé et créé par l'équipe Homelisty Studio dans le respect de notre ligne éditoriale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.