fbpx

7 Conseils pour une Chambre Saine & Naturelle

En partenariat avec

Ce contenu vous est proposé en partenariat avec Kipli. Il a été imaginé et créé par l'équipe Homelisty Studio dans le respect de notre ligne éditoriale

Kipli
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest
  • Whatsapp
  • Messenger
  • 209

Certains liens sont affiliés, nous pouvons toucher une commission. Le prix reste le même pour vous. En savoir plus.

La chambre est une pièce très importante dans nos intérieurs. On y passe en moyenne un tiers de notre vie ! Véritable lieu cocooning, c’est un endroit où on se détend, où l’on se retrouve et où l’on dort, bien évidemment.

Depuis quelques années, on observe une appétence pour les matières naturelles pour aménager notre intérieur. Et la chambre à coucher n’y échappe pas ! Exit les matières polluantes et peu durables. On souhaite l’agencer avec des éléments respectueux de notre santé comme de l’environnement.

C’est un sujet qui, à titre personnel, m’intéresse de plus en plus. Je m’y attèle petit à petit. J’ai commencé par choisir du linge de lit plus naturel, oubliant ainsi les matières synthétiques. Et concernant ma literie, je songe à passer au tout naturel quand il sera temps d’en changer.

Si vous êtes dans la même démarche en ce moment, nous avons regroupé pour vous 7 conseils pour faire de votre chambre une pièce saine et naturelle. Certaines astuces sont très faciles à mettre en place : elles ne nécessitent pas de tout changer radicalement dans votre chambre. Votre santé et votre sommeil vous diront merci !

1 – Penser à bien aérer la pièce tous les jours

Ouvrir en grand ses fenêtres une fois par jour permet de renouveler l’air de la chambre sans efforts
Ouvrir en grand ses fenêtres une fois par jour permet de renouveler l’air de la chambre sans efforts (source : Adrianna Calvo)

Voilà un conseil évident, mais que de nombreuses personnes ont tendance à l’oublier ! Surtout en plein hiver, quand il fait froid dehors… Et pourtant, aérer la chambre quotidiennement vous permet notamment de lutter contre les acariens.

Le lit est un milieu humide et chaud : on y passe en moyenne 8h par nuit et on y transpire beaucoup (chauffage trop élevé, sueurs nocturnes…). Ajoutez à cela des tapis, des rideaux, des coussins, des peluches… Et votre chambre si cocooning devient un paradis à acariens !

Eté comme hiver, il est donc nécessaire d’aérer une dizaine de minutes chaque matin. Laissez votre lit défait lorsque vous ouvrez les fenêtres. Les acariens craignent en effet le froid, l’air et la luminosité ; c’est donc un moyen efficace et naturel de limiter leur reproduction.

Vous pouvez également aérer le soir avant d’aller vous coucher, afin de faire baisser légèrement la température de la pièce.

Cette astuce est bien évidemment valable pour toutes les pièces de la maison.

2 – Éviter les polluants

Lorsque l’on aménage sa chambre, on pense surtout au style et à l’aspect pratique de sa literie. Trouver un lit aux bonnes dimensions, acheter un matelas confortable, avoir du linge de lit qui nous plait… L’aspect déco l’emporte souvent sur l’aspect santé.

Matières plastiques, solvants, peintures… Ces composants se retrouvent dans la plupart des éléments qui composent une chambre à coucher.

Les matelas en mousse ou à mémoire de forme sont la plupart du temps composés uniquement de matières plastiques. De nombreux polluants volatiles sont présents dans les meubles, ne serait-ce que les vernis pour protéger le bois ou la colle utilisée par les fabricants.

Du matelas au cadre de lit, en passant par la décoration, ces polluants diffusent petit à petit dans l’air leurs particules. Elles peuvent s’avérer toxiques notamment pour les personnes allergiques ou les plus fragiles.

Pour avoir une chambre la plus saine possible, il est donc recommandé de choisir avec soin sa literie mais aussi d’opter pour des meubles non toxiques.

3 – Avoir une literie naturelle

Privilégiez notamment les matières naturelles comme le latex et le coton biologique pour votre matelas.

Le latex a des propriétés intéressantes en matière de confort, de respirabilité, de résilience et de durabilité. Il ne nécessite aucun ajout de matière polluante ou toxique. Le coton biologique est de plus en plus utilisé pour sa respirabilité et ses propriétés thermiques. En effet, il permet de maintenir une température idéale la nuit, ce qui favorise un sommeil réparateur.

Le matelas en latex Kipli fait 22cm d’épaisseur pour vous offrir un sommeil de qualité et une literie 100% naturelle
Le matelas en latex Kipli fait 22cm d’épaisseur pour vous offrir un sommeil de qualité et une literie 100% naturelle

Matelas en latex naturel à partir de 590€

4 – Choisir des plantes dépolluantes

Rien de tel que quelques plantes vertes dans une chambre à coucher pour apporter un côté nature à votre déco
Rien de tel que quelques plantes vertes dans une chambre à coucher pour apporter un côté nature à votre déco (source : Justine Salcedo Paraico)

On pense souvent à tort que les plantes n’ont rien à faire dans une chambre à coucher. Et pourtant, certaines ont des vertus dépolluantes qui sont très intéressantes pour avoir une chambre saine.

Les plantes dépolluantes agissent comme des purificateurs d’air naturels. 

Parmi les plantes dépolluantes à installer dans votre chambre, nous vous recommandons tout particulièrement les cactus, le philodendron ou bien encore l’aloès.

5 – Choisir du linge de lit en matières naturelles

Nous avons souvent évoqué ce sujet sur Homelisty, mais le choix du linge de lit est très important pour avoir une chambre saine et naturelle. Parmi les matières les plus naturelles, on retrouve le lin, le chanvre et le coton biologique.

Ces matières sont devenues très tendances depuis quelques années, les rendant plus accessibles qu’avant.

La parure de lit Kipli est en percale de coton 100% biologique, toute douce et indémodable
La parure de lit Kipli est en percale de coton 100% biologique, toute douce et indémodable

Parure de lit deux personnes 178€ 197€

Ces 3 matières ont notamment des propriétés thermo-régulantes. L’été, elles vous permettent de vous glisser dans des draps frais, alors qu’il fait encore chaud dehors. L’hiver, elles vous gardent bien au chaud. Un choix économique, qui vous permet d’avoir le même linge de lit quelque soit la saison.

6 – Nettoyer sa chambre avec des produits naturels

Outre l’ameublement et le choix d’une literie naturelle et responsable, il y a un autre élément à prendre en compte pour avoir une chambre saine au quotidien : le ménage.

Tout d’abord, pensez à changer vos draps et votre linge de lit de manière générale tous les 15 jours. Passez-les en machine à 60° pour éliminer bactéries et acariens. Cela élimine les allergènes potentiels.

Pour faire le ménage, privilégiez des produits naturels comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou bien encore le savon noir. Ils font leur preuve depuis des années et sont souvent utilisés comme astuces de grand-mère. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé pour purifier la pièce ou de lavande pour vous apaiser.

7 – Changer de matelas tous les 10 ans

Même si trouver un matelas qui nous convienne à 100% semble parfois une épreuve insurmontable, il est tout de même recommandé de changer de matelas tous les 10 ans.

Pourquoi 10 ans ? C’est la durée de vie en moyenne d’un matelas. La durée pendant laquelle il vous offre du soutien, de la fermeté, du confort.

Avec le temps, poussières et acariens s’accumulent également dans un matelas. Un matelas peut notamment contenir jusqu’à 1,5 million d’acariens ! Vous n’allez plus le regarder de la même manière avant d’aller vous coucher… Si l’achat d’un matelas n’est pas possible pour vous, sachez que vous pouvez installer un drap-housse anti-acarien sur celui-ci après son achat pour limiter leur apparition.

L’interview d’Antoine Loredo, fondateur de Kipli

Rien ne vaut la parole d’un expert pour vous donner des conseils supplémentaires en matière de chambre saine et naturelle. Antoine Loredo, fondateur de la marque de literie 100% naturelle Kipli a répondu aux questions d’Homelisty.

Pouvez-vous présenter Kipli en quelques mots ?

Kipli est une entreprise de literie et de mobilier d’intérieur éco-responsable. Nous proposons l’essentiel pour meubler nos chambres sainement : des matelas en latex naturel, des oreillers en latex naturel, du linge de lit en coton biologique, mais aussi des sommiers, tables de chevet et commodes en bois massif. Nous mettons vraiment le naturel au cœur de nos produits parce que nous pensons que c’est l’alternative la plus durable et la plus saine aux produits qui se trouvent actuellement sur le marché, pour la majorité en matières synthétiques. Pour prendre un exemple, 90% des matelas sont fabriqués à partir de matières plastiques, dérivées de pétrole (mousse polyuréthane, mémoire de forme…). Tout ce que nous faisons est vendu à un prix juste toute l’année, c’est-à-dire avec des marges faibles.

Comment sont choisies les matières avec lesquelles sont fabriquées les produits Kipli ?

Nous choisissons les matières en fonction de leur qualité et leur durabilité. Une matière durable, c’est une matière à faible empreinte écologique, gérée sainement et durablement et favorisant le développement local. Pour le coton bio par exemple, nous l’avons préféré au coton traditionnel pour concevoir notre linge de lit parce qu’il est moins énergivore en eau grâce à un système de rotation des cultures et qu’il n’est pas traité chimiquement. Pour ce qui est du latex naturel, il s’agit d’une matière végétale issue du lait d’Hévéa Brasiliensis. Contrairement aux mousses polyuréthane ou les mousses à mémoire de forme, qui sont des matières synthétiques issues de l’industrie pétrochimique, la plus polluante au monde, le latex naturel, très dense et très résistant, permet aux matelas de durer 2 fois plus longtemps. Du côté de nos meubles, nous avons choisi le bois massif, qui confère aux meubles une grande longévité.

Pourquoi est-ce important de privilégier des matières naturelles pour la chambre à coucher ?

Pour le matelas, le sommier comme le linge de lit, les matières naturelles permettent d’avoir une literie saine et de qualité
Pour le matelas, le sommier comme le linge de lit, les matières naturelles permettent d’avoir une literie saine et de qualité

Nous passons 1/3 de notre vie à dormir, il est donc primordial d’y respirer un air sain ! Or, les produits de literie et de mobilier d’intérieur ont été identifiés dans de nombreuses études scientifiques comme étant des niches à perturbateurs endocriniens et COV (composés organiques volatils), des substances qui se déplacent dans l’air d’un point A à un point B en rejetant des particules potentiellement nocives pour l’Homme. Les scientifiques alertent sur la dangerosité potentielle des perturbateurs endocriniens même s’il est encore difficile de déterminer à quel point ils sont toxiques ni quelle pathologie leur attribuer. Il n’empêche que le risque est présent et les perturbateurs endocriniens sont nombreux, notamment dans les produits de literie.

Les matières naturelles ne nécessitent aucun traitement chimique, comme les retardateurs de flamme ou les produits anti acariens, des produits souvent ajoutés dans les matelas par exemple, et qui sont responsables de l’émission de substances toxiques. C’est en partie pourquoi nous avons choisi les matières naturelles. Prenons le latex naturel, la matière principale du matelas Kipli : il n’a besoin d’aucun traitement chimique car il est naturellement anti-acarien, antibactérien et ignifuge. Il n’émet donc aucune matière toxique.

Ensuite, si nous considérons que les entreprises se doivent de produire mieux, en proposant des produits plus respectueux de l’Homme et de l’environnement, il est aussi dans l’intérêt des consommateurs de se tourner vers des matières naturelles ! Pour leur santé, mais aussi pour leur porte-monnaie : comme je l’expliquais, les produits naturels sont dépourvus de substances controversées. Ce qui est plus sain pour une pièce comme la chambre dans laquelle nous passons beaucoup de temps, encore plus en période de confinement. Et puis, c’est plus économique d’acheter un matelas qui reste intact pendant 15 ans qu’un matelas qui s’affaisse au bout de 6 ans et que l’on est obligé de renouveler.

Vos matelas sont faits en latex. Pouvez-vous nous en dire plus sur les propriétés de cette matière et ses bienfaits ?

Nos matelas sont fabriqués en Italie, où se trouve l’une des trois seules usines de latex naturel en Europe. Grâce au latex 100% naturel, issu du lait de l’Hévéa Brasiliensis et certifié EUROLATEX, le matelas Kipli dure 12 à 15 ans là où un matelas traditionnel synthétique tient généralement 7 ans. Une longévité que le matelas doit à la nature du latex, une matière végétale solide et résistante, qui empêche l’affaissement du matelas, ce “trou” qui se forme au fil des années lorsqu’on dort sur un matelas synthétique.

Notre modèle est unique, nous l’avons rendu plus épais que la moyenne des matelas pour le rendre plus confortable, il fait 22 cm d’épaisseur dont 20 cm de latex. Ce qui est intéressant c’est que nous pouvons jouer avec la densité du latex pour proposer deux types d’accueil : d’un côté du matelas, 15 cm de latex 100% naturel avec une densité de 85kg/m3, de l’autre côté du matelas, 5 cm de latex 100% naturel avec une densité de 65kg/m3. Ce qui fait du matelas Kipli un matelas réversible avec une face ferme et une face souple.

Le latex naturel possède également des propriétés ignifuges, antibactériennes et antiacariennes, ce qui le dispense de traitement chimique.

Avec ses 22cm d’épaisseur et ses matières naturelles, le matelas Kipli offre tout le confort nécessaire pour un sommeil réparateur
Avec ses 22cm d’épaisseur et ses matières naturelles, le matelas Kipli offre tout le confort nécessaire pour un sommeil réparateur

Le latex naturel comporte aussi un gros avantage en termes de fin de vie puisqu’il est 100% biodégradable. Ce n’est pas anodin quand on sait que 110 000 tonnes de matelas et sommiers sont enfouis sous les sols en France chaque année. Il faut savoir qu’il est compliqué de recycler les matelas synthétiques, souvent composés d’un mélange de mousses. En effet, plus il y a de matières, plus il est difficile de recycler le produit.

Quel premier conseil donneriez-vous à une personne qui souhaite rendre sa chambre plus saine ?

Vérifiez scrupuleusement la composition de tous vos équipements et éléments de déco et priorisez le naturel ! Pour votre peinture, choisissez-la avec soin. Il existe aujourd’hui des peintures bio-sourcées qui utilisent des matières naturelles et qui ne sont pas issues de la pétrochimie. Il en va de même pour la composition de votre revêtement au sol : essayez d’opter pour des matières qui soient les moins chimiques possible. Quant à votre mobilier, je vous conseille de choisir du bois massif, avec du vernis naturel, sans COV. Chez Kipli, nos colles sont à base d’eau par exemple. Et pour votre literie, mettez la priorité sur les matières naturelles, qui sont plus saines pour vous et l’environnement.

Kipli""

Ce contenu vous est proposé en partenariat avec Kipli. Il a été imaginé et créé par l'équipe Homelisty Studio dans le respect de notre ligne éditoriale

Rejoignez le club Homelisty

Recevez notre email privé, chaque jeudi à 19h, avec nos meilleurs conseils et nos dernières idées

J'accepte que mon adresse email soit utilisée par Homelisty pour recevoir la lettre d'information hebdomadaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REJOIGNEZ LE CLUB HOMELISTY

Rejoignez notre communauté de + de 4000 abonnés et recevez, chaque jeudi à 19h, les meilleures idées pour vivre mieux à la maison

Merci, consultez votre messagerie.

Something went wrong.